Mon opposition en hémicycle sur le projet de loi Asile et immigration en nouvelle lecture

À la fin des débats tard dans la nuit, j’ai souhaité expliquer dans l’hémicycle pourquoi je m’apprêtais à m’opposer à nouveau au projet de loi Asile et immigration en nouvelle lecture.

💬 Extrait : « Je suis consciente que ma position est particulière au sein du groupe MoDem. Je vous l’ai dit, je suis née réfugiée palestinienne, ce n’était pas un choix, et même si je n’ai pas vécu dans des camps ou fait des traversées mortelles, j’ai subi les conséquences physiques et psychiques de cet état. Peut-être à cause de cela, et de mes convictions sur notre égale humanité et notre égale dignité, j’ai accompagné des demandeurs d’asile.
J’ai vécu les parcours de leurs demandes d’asile de l’intérieur, craint avec eux, et me suis réjouie avec eux les rares fois où l’issue a été favorable. Ce qui a été possible pour moi et pour eux me rend fière d’être française et encore plus d’être députée. Mais c’est aussi ce qui me rend vigilante sur ce texte. Mon vote « contre » est pour moi un vote pour plus de justice, de fraternité, et de confiance. »

ARTICLES LIES
« Israéliens – Palestiniens : et la paix ? » – Débat
Football Féminin – 2e division ⚽️