Intervention en commission sur la réforme du Baccalauréat

J’ai pris la parole hier en réunion de commission sur la réforme du #baccalauréat pour rappeler l’importance des sciences sociales au lycée et interroger le Ministre sur la place du débat législatif pour cette réforme dans la mesure où aucun texte ne sera déposé.

« Non seulement les sciences sociales sont demandées par les lycéens, mais elles leur apprennent en plus à s’adapter au monde du travail qui les attend. Elles permettent d’acquérir des compétences fondamentales comme la capacité d’adaptation, de coopération, d’analyse, d’esprit critique, de rigueur méthodologique et de prise d’initiative à des jeunes qui sont et seront de plus en plus amenés à changer plusieurs fois de métier, de ville et de pays au cours de leur carrière.
J’aurais deux questions, en circonscription comment à la fois répondre aux inquiétudes des professeurs de Sciences Économiques et Sociales et doter les lycéens de connaissances nécessaires pour s’orienter et à l’Assemblée, quelle place envisagez-vous pour le débat parlementaire? »

ARTICLES LIES
Le Président de la République à l’écoute de la Convention citoyenne pour le climat
Appel – Un statut de reconnaissance nationale pour les enfants de nos soignants mort pour la France