La parité dans les intercommunalité ?

Avec le vote des intercommunalités qui se déroule actuellement, nous pouvons constater que la démocratie française a encore des points faibles. 
En effet, nous, citoyens, élisons nos maires, mais pas nos présidents d’intercommunalité.

❗️Pourtant, ces présidents d’intercommunalité ont aujourd’hui un pouvoir plus grand que le maire sur notre cadre de vie et notre vivre ensemble au quotidien.

Ces 2 élections (du maire et du président de l’intercommunalité) devraient se dérouler en même temps, au suffrage universel.

Nous nous sommes battus pour avoir la parité en politique, or les vice-présidences des EPCI sont un exemple criant de ce déséquilibre. Par exemple, la Communauté de communes de Vierzon Sologne Berry se retrouve avec 5 vice-présidentes sur 15 seulement !

▶️Il faudrait que cette instance politique si importante obéisse systématiquement à l’exigence de cet équilibre paritaire !

Il y a une véritable réflexion à mener sur la nécessaire parité au sein des intercommunalités.

ARTICLES LIES
Amendement en commission instaurant une conférence annuelle entre toutes les parties prenantes du monde de l’éducation
Interview sur l’hôpital de Vierzon par France 3