La situation au Liban

🇱🇧 🇫🇷 En tant que vice-présidente du groupe d’amitié France-Liban, ayant la double nationalité française et libanaise, je suis intervenue sur LCI pour apporter mon soutien aux familles des victimes et à l’ensemble du peuple libanais qui connaît une période si compliquée et grave. Ce peuple frère, mon peuple, a une histoire lourde que les évènements du 4 août font ressurgir, mais il a toujours su se relever encore plus fort !
Le Président Emmanuel Macron a proposé d’écrire un nouveau pacte politique du Liban pour construire l’avenir.
Je défends, pour ma part, la proposition d’une réforme constitutionnelle qui consisterait à établir un bicaméralisme où une chambre pourrait directement représenter le peuple. Actuellement il n’y a qu’une seule chambre au Parlement constituée de députés qui représentent dans leur grande majorité les factions politiques en présence et auxquelles le peuple n’accorde plus sa confiance. Je propose que ceux-là occupent une chambre haute, réduite, une sorte de Sénat. Et que la chambre basse, l’équivalent de l’Assemblée nationale en France, soit composée de députés issus de la société civile, sur la base de leur compétence.
Depuis trop longtemps, il existe une séparation entre les factions au pouvoir et le peuple dans la rue, la France comme nation soeur doit accompagner ce changement. L’engagement d’Emmanuel Macron de revenir dès le 1er septembre démontre cette ambition.

Je suis aussi intervenue sur RMC et sur CNEWS pour commenter la visite du président Macron à Beyrouth.

ARTICLES LIES
Grand débat national à Bourges
Interview sur l’hôpital de Vierzon par France 3