Les annonces du Président de la République du 24 novembre 2020

Le 28 octobre, Emmanuel Macron s’était engagé à rendre compte de l’épidémie et des mesures prises en conséquence.

Avec 4 300 patients en réanimation le jour du discours, « le pic de la seconde vague est passé” pour le Président.Nos efforts ont payé et ont permis que la seconde vague soit moins forte. C’est ensemble que nous avons sauvé des vies comme durant le premier confinement. 

Cependant, le virus demeure très présent comme dans tout l’hémisphère nord. Avec 50 000 décès au total dus à l’épidémie,“nous avons devant nous plusieurs semaines pour atteindre les objectifs que j’avais fixés” qui sont de 5000 contaminations par jour et 2500 à 3000 personnes en service de réanimation. 

L’objectif reste le même : continuer à sauver des vies, maîtriser l’épidémie tout en prenant en compte les autres malades, l’isolement de certains, l’éducation, la culture, le sport, et donc notre art de vivre.

Le déconfinement va se passer en trois étapes : 

Première étape à partir du 28 novembre :

Le confinement reste le principe avec une obligation d’attestation mais ce qui change à partir du 28 : 

– les promenades et l’activité physique peuvent se faire jusqu’à 20km pour 3h

  • reprise des activités extra scolaires en plein air
  • réouverture des commerces et des services à domicile jusqu’à 21h avec un protocole stricte.

Deuxième étape le 15 décembre, si les objectifs sanitaires atteints :

La fin du confinement devrait se mettre en place et un couvre feu sera instauré de 21h à 7h. On pourra à nouveau connaître les activité extrascolaires intérieures et il y a aura une réouverture des cinémas, théâtres, musées etc. En effet, “la culture est essentielle à notre vie de citoyens libres” comme l’a dit le Président. 

Les grands rassemblements seront impossibles, les bars, les restaurants, discothèques ne pourront rouvrir (réouverture privilégiée courant janvier). En tant que députée, je sais que cette mesure est difficilement acceptable pour ces professionnels de la convivialité et de l’échange mais il nous faut tenir encore un peu plus. Chacun a un rôle central dans la réussite collective de ce déconfinement. 

Troisième étape, le 20 janvier, si les conditions sanitaires le permettent:

Les salles de sport et restaurants pourront rouvrir. Nous pourrons aussi rouvrir les lycées intégralement puis les universités, 15 jours plus tard.

Notre position par rapport au virus : Nous devons tout faire pour éviter une troisième vague et un nouveau confinement !

1. L’esprit de responsabilité de tous, nous ne sommes pas passifs face au virus et nous devons redoubler de vigilance (protégeons nos proches en particulier nos plus vulnérables, veillons à ne pas être trop nombreux à table.)

2. La réorganisation de la stratégie “Tester, Alerter, Protéger”

– Tester : aucun test ne devra mettre plus de 24h pour donner son résultat

– Alerter : amélioration de l’organisation pour casser les chaînes de contamination à la racine en identifiant mieux les cas contacts (application Tous Anti Covid, plus de 10 millions d’utilisateurs, appel à l’utiliser notamment avec la réouverture des commerces)

– Protéger : le Gouvernement et le Parlement vont prévoir les conditions contraignantes pour assurer l’isolement des personnes contaminées. Un débat démocratique est nécessaire sur cette question. En tant que députée, je vais vérifier que les conditions respectent bien l’intérêt général. 

3. La stratégie repose sur le vaccin d’ici la fin de l’année. Il faut sécuriser l’approvisionnement en attendant la validation des autorités sanitaires. Un comité scientifique et un collectif de citoyens seront établis pour garantir la sécurité sanitaire et dans un cadre transparent. La vaccination ne sera pas obligatoire mais il y a aura rapidement une campagne massive auprès des vulnérables.

Le Gouvernement avec la majorité renforce les aides pour aider nos citoyens comme nos entreprises.

4 millions de famille et 1,3 millions de jeunes seront aidés et accompagnés pour tenir. 

De nouvelles aides sont mises en place, en plus des dispositifs existants : 
– pour les établissements fermés administrativement, ceux-ci se verront verser une aide équivalant à 20% du CA 2019 sur la même période
– moyens accrus pour le plan 1 jeune 1 solution
– d’autres mesures à venir dans les prochains jours.

ARTICLES LIES
Heure silencieuse à Hyper U de 14h à 15h
Forait mobilité durable – Appel au MEDEF