Municipales : le mot de la Députée

Les résultats tombent, pour la plupart attendus, comme la montée des écologistes dans les grandes villes, et il faut espérer que ces nouveaux maires verts permettent de faire bouger autant les réalités que les mentalités.


Je suis heureuse de l’élection de François Bayrou à Pau, et de celle d’Edouard Philippe au Havre. Ces deux hommes politiques d’envergure méritent cette reconnaissance de leur action, chacun là où il est. 


Dans le Cher, comme un peu partout en France, de nombreux maires de petites communes étaient passés au 1er tour. Certains vont poursuivre le travail engagé, comme à Massay, tandis que d’autres, dans ma circonscription, vont s’installer dans le fauteuil de maire pour la première fois, comme Nicole Progin à Saint-Florent-sur-Cher. 
Ce sera aussi le cas de Yann Galut à Bourges. Celui-ci l’a remporté contre une liste dont la division avait fait trop de dégâts. 


A tous, les maires déjà installés, les nouveaux et les reconduits, je dis mes encouragements pour ce mandat qui s’ouvre après des élections pour le moins inédites et une participation bien trop faible. 
Vous avez maintenant entre les mains, avec vos équipes, les clés du vivre ensemble de vos communes, c’est une belle et grande responsabilité. 
Mention spéciale aux femmes maires, encore minoritaires. 


Les communautés de communes et d’agglomération vont aussi se mettre en place. Je plaide pour que le maire de la ville-centre n’en soit pas le président, pour un meilleur équilibre des forces.

ARTICLES LIES
Nouvelle rencontre de Gilets jaunes
Remise de la synthèse du groupe de travail sur le financement des entreprises et mobilisation de l’épargne