Rencontre avec le ministre Alain Griset, soutien aux TPE/PME

Mardi 22 septembre, j’ai eu le plaisir d’accueillir dans mon bureau à l’Assemblée nationale, le ministre Alain Griset, dans le cadre du groupe de travail sur le financement des entreprises que j’ai eu l’honneur d’animer.

▶️ Le ministre a tout d’abord insisté sur le rôle nécessaire des parlementaires pour faire remonter à son ministère les problèmes rencontrés par les TPE/PME sur le terrain.

A ce titre, vous pouvez retrouver mon article concernant les propositions que nous avons formulées au ministre Bruno Le Maire dans le cadre du groupe de travail sur le financement des entreprises et la mobilisation de l’épargne des français : /http://nadiaessayan.fr/remise-de-la-synthese-du-groupe-de-travail-sur-le-financement-des-entreprises-et-mobilisation-de-lepargne/

Cette entrevue avec le Ministre Alain Griset a permis d’aborder plusieurs points : 

▶️ La nécessité de soutenir les TPE/PME en difficulté

A ce titre, j’ai cosigné une lettre à l’initiative de ma collègue Fabienne Colboc afin de demander un plan de soutien spécifique pour les TPE/PME de l’événementiel et du spectacle, pour faire face aux conséquences économiques de la crise liée au Covid-19.

Mon collègue Christophe Blanchet a également pu porter au nom du Groupe Mouvement Démocrate – Assemblée nationale lors des QAG, la nécessité de soutenir économiquement le monde de la nuit, totalement à l’arrêt depuis le début de la crise sanitaire. 
✅Le ministre Alain Griset a répondu favorablement et a indiqué ouvrir le niveau 2 du fond de solidarité pour les discothèques, soit une aide de 3 fois 15 000 euros.

A cet égard, vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour accéder aux mesures de soutien pour les entreprises du monde de la nuit:

https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/entreprises-du-monde-nuit-prolongation-acces-volet-2-fonds-solidarite?xtor=ES-29-%5BBIE_228_20200924%5D-20200924-%5Bhttps://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/entreprises-du-monde-nuit-prolongation-acces-volet-2-fonds-solidarite%5D

▶️ La nécessité de renforcer la relation entre le donneur d’ordre et les sous-traitants. En effet, il arrive régulièrement que des grandes entreprises ne fassent pas recours à des entreprises du territoire, par simple non-connaissance de ces sous-traitants.
J’ai notamment pu faire part de mon idée d’organiser des rencontres entre les grands groupes et les PME/TPE du territoire.

▶️ Enfin, nous avons évoqué la nécessité de simplifier les démarches administratives en éliminant des procédures lourdes pour nos entreprises.

ARTICLES LIES
Position du groupe MoDem sur le projet de réforme des retraites
Plan de déconfinement