Ségur : Réunion avec Olivier Véran pour évoquer les difficultés de nos territoires

Dans le cadre des contributions territoriales au Ségur de la Santé, le Ministre Olivier Véran a souhaité que les parlementaires puissent également faire part de leurs expériences sur le terrain.

Avec quelques collègues parlementaires, dont François Cormier Bouligeon, nous avons fait remonter ce qui a bien fonctionné pendant la crise, et ce sur quoi nous devons nous appuyer pour dessiner l’avenir de ce système de santé, envié à l’étranger mais à améliorer sur différents points.

Quelques éléments de cette réunion : 

✅ Les réunions autour du préfet ou avec la directrice du GHT du Cher sont à conserver. Elles ont permis que nous parlementaires puissions remonter des éléments du terrain et être partie prenante des décisions locales. 

✅ Les établissements privés et publics ont très bien fonctionné ensemble avec une grande souplesse. L’hôpital doit évoluer vers une plus grande simplification administrative pour consolider cette forme de collaboration dans le temps, et mettre ainsi en lien toutes les ressources du territoire et tous les besoins de la population. 

✅ La revalorisation des salaires dans le public est incontournable, mais aussi l’amélioration des conditions de travail, ce pour quoi j’ai plaidé en m’appuyant sur des éléments concrets. 

✅  Le corps médical doit retrouver une plus grande place dans le processus décisionnel.

✅ Un échelon doit être créé entre le niveau infirmier et le niveau médical. Cela existe dans d’autres pays et peut résoudre certains dysfonctionnements chez nous. 

Les PADHUE, les médecins étrangers non-européens vont « enfin » être intégrés au système de santé et reconnus. C’est un combat auquel je me suis jointe depuis le début de mon mandat, car ces praticiens rendent d’énormes services sans avoir rien coûté à la France pour leur formation, et en sus, ils sont mal payés !

ARTICLES LIES
Courrier aux Maires et Présidents d’intercommunalités
Heure silencieuse à Hyper U de 14h à 15h